« Les lois du succès »

Publié le 17 août 2010

Pensez à laisser un commentaire, une belle surprise vous attend !

AUCUN HOMME ne lira la philosophie des Lois du Succès, ne serait-ce qu’une fois,

sans devenir par la suite mieux disposé à réussir dans son métier.– Elbert H. Gray


Je vais dans cet article vous donner chaque semaine une partie du livre de Napoléon Hill  « Les lois du succès »

Dans cet ouvrage l’auteur nous démontre entre autre que la philosophie de la Règle d’Or, si celle ci est correctement comprise et appliquée, rend impossible la malhonnêteté et toutes les autres qualités destructrices telles que l’égoïsme, l’avidité, la jalousie, l’hypocrisie, la haine et la méchanceté.

Si  vous souhaitez en faire l’acquisition, celui-ci est disponible pour seulement 27 euros.
regarder le sommaire de la suite qui vous reste à lire en cliquant ICI

Toutes les partie de ce livre sont réservées aux membres et seront donc privées. Vous aurez la première partie demain.

Toute reproduction de cette oeuvre est strictement interdit

LA RÈGLE D’OR

Vous pouvez si vous croyez que vous pouvez !

Avec cette leçon, nous nous approchons du sommet de la pyramide de ce cours sur les Lois du Succès.

Cette leçon est le Principal Guide qui vous permettra d’appliquer de manière profitable et constructive les enseignements acquis dans les Lois du Succès.

Il y a plus de pouvoir caché que la plupart des gens ne le croient dans l’ensemble des leçons  de ce cours. Cette leçon sera – si elle est étudiée et pratiquée – le gouverneur qui vous aidera à diriger votre bateau du savoir à travers les rochers et les récifs de l’échec qui surgissent fréquemment sur la voie de ceux qui deviennent soudainement puissants.

Durant plus de 25 ans, j’ai observé le comportement des gens puissants et j’en conclus que celui qui l’est devenu autrement que par le processus lent et progressif, risque constamment de s’autodétruire et de détruire tous ceux qu’il influence.

Respectez rigoureusement la loi exposée dans cette leçon

Il est peut-être évident pour vous que ce cours entier permet d’atteindre la puissance à des proportions qui peuvent vous faire accomplir des choses apparemment impossibles.

Heureusement, il est tout aussi évident qu’on ne peut atteindre cette puissance que si l’on respecte les nombreux principes fondamentaux exposés dans cette leçon qui est basée sur une loi d’une importance égale voire supérieure à toutes les autres lois exposées dans le cours.

De même, il est évident pour l’étudiant attentif que cette puissance peut perdurer uniquement s’il respecte rigoureusement la loi sur laquelle est fondée cette leçon, à savoir “la soupape de sûreté” qui protège non seulement l’étudiant imprudent de ses propres erreurs mais aussi ceux qu’il pourrait mettre en danger s’il essayait de transgresser l’ordre établi dans cette leçon.

“Se contenter” de la puissance qu’on peut atteindre en assimilant les connaissances transmises par les leçons de ce cours, sans comprendre parfaitement ni respecter strictement la loi exposée dans cette leçon, c’est “se contenter” d’une puissance qui peut à la fois détruire et bâtir.

Je vais vous révéler maintenant, non pas une chose que je pense être vraie, mais une chose dont JE SAIS ÊTRE VRAIE !

En fait, ce n’est pas moi qui ai inventé la vérité sur laquelle est fondé ce cours, et notamment cette leçon. Je n’y ai ajouté aucune revendication, excepté le fait que je l’ai appliquée constamment dans ma vie quotidienne pendant plus de 25 ans de combats journaliers. Et comme j’ai fini par me l’approprier autant que mes fragilités et mes faiblesses humaines, j’ai pu en tirer profit.

Des preuves concrètes

Si vous voulez une preuve concrète de la véracité des lois sur lesquelles est basé ce cours en général et cette leçon en particulier, je serai incapable de vous satisfaire si ce n’est par un seul témoin qui est vous-même. Vous ne pourrez avoir des preuves concrètes que si vous expérimentez et pratiquez vous-même ces lois.

Si vous voulez des preuves plus solides et plus réelles que les miennes, j’ai l’honneur de vous indiquer les enseignements et la philosophie de Jésus Christ, Platon, Socrate, Épictète, Confucius, Emerson et, parmi les philosophes plus modernes, James et Münsterberg car c’est à partir de leurs œuvres que les plus importants principes fondamentaux de cette leçon ont été élaborés, excepté ceux que j’ai accumulés de ma propre expérience limitée.

La Règle d’Or

Depuis plus de 4 000 ans, les hommes ont prêché la Règle d’Or comme étant une bonne règle de conduite, mais malheureusement, le monde a accepté le message tout en ignorant complètement le vrai sens de ce Commandement Universel.

Nous avons simplement considéré la philosophie de la Règle d’or comme une règle de conduite morale saine, mais nous n’avons pas compris la loi sur laquelle elle est fondée.

J’ai entendu la Règle d’Or citée des dizaines de fois, mais je ne me rappelle pas avoir entendu parler de la loi sur laquelle elle est fondée. Ce n’est que récemment que j’ai moi-même compris cette loi, c’est pour cela que je pense que ceux qui la citaient ne la comprenaient pas entièrement.

La Règle d’Or est essentiellement de traiter les autres comme on aimerait être traité soi-même.

Pourquoi traiter les autres avec amabilité ?

Mais pourquoi ? Pour quelle raison réelle devrait-on traiter les autres avec amabilité ?

En voici la réponse : Parce qu’on récolte ce que l’on sème. C’est une loi éternelle.

Lorsque vous choisissez la règle de conduite à laquelle vous conformer dans vos échanges avec les autres, vous serez sans doute juste et honnête si vous savez qu’en fonction de votre choix, vous déclenchez un pouvoir qui suivra son cours, pour le bonheur ou le malheur des autres, et qui, en retour, selon sa nature, vous aide ou vous paralyse.

“Ce que l’homme sème, il le récoltera.”

Vous avez, bien sûr, le droit de traiter les autres injustement mais si vous comprenez la loi sur laquelle la Règle d’Or est fondée, vous devez aussi savoir que vos injustices “se retourneront contre vous”.

Si vous avez bien compris les principes décrits dans la leçon sur la Pensée Précise, vous comprendrez assez facilement la loi sur laquelle la Règle d’Or est fondée. Vous ne pouvez ni changer ni déformer le cours de cette loi, mais vous pouvez vous adapter à sa nature et ainsi l’utiliser comme une force irrésistible qui vous mènera aux succès que vous n’auriez jamais atteints sans son aide.

19 septembre 2010/

Penser des autres comme vous voudriez qu’ils pensent de vous

Cette loi ne se limite pas seulement à vous faire subir les conséquences de vos actes injustes et rudes envers les autres. Elle va encore plus loin – beaucoup plus loin – en vous faisant subir les résultats de chaque pensée que vous émettez.

C’est pourquoi, il faut non seulement “traiter les autres comme vous voudriez qu’ils vous traitent”, mais pour profiter pleinement des bénéfices de cette extraordinaire Loi Universelle, vous devez aussi “penser des autres comme vous voudriez qu’ils pensent de vous”.

La loi sur laquelle est fondée la Règle d’Or vous affecte, en bien ou en mal, dès le moment où vous émettez une pensée.

Le fait que les gens ne l’aient pas bien comprise est presque une tragédie mondiale. Malgré la simplicité de cette loi, tous ses principes sont d’une valeur inestimable pour l’humanité car c’est le moyen par lequel nous devenons maîtres de notre propre destin.

Si vous comprenez cette loi, vous comprendrez tout ce que la Bible veut vous révéler, car la Bible présente une série de preuves réelles pour soutenir le fait que l’homme est le créateur de son propre destin et que ses pensées et ses actes sont les outils qu’il lui faut pour réussir.

Le grand changement de mentalité

Durant les époques de l’ignorance et de l’intolérance, certains des plus grands penseurs du monde ont payé de leurs vies pour avoir osé découvrir cette Loi Universelle afin que tout le monde puisse la comprendre.

Du point de vue de l’histoire de l’humanité, c’est encourageant de voir que les hommes rejettent progressivement le voile de l’ignorance et de l’intolérance. La preuve en est que je suis ici, en sécurité, en train d’écrire des choses qui m’auraient coûté la vie il y a quelques siècles.

Tout homme veille à ce que son voisin ne le trompe pas. Mais vient un jour où il commence à veiller à ne pas tromper son voisin. Alors, tout va bien. Il a échangé sa charrette du marché pour un char du soleil.

Bien que ce cours traite les lois essentielles de l’univers que l’homme est capable d’interpréter, son objectif est néanmoins de montrer comment mettre en pratique, concrètement, ces lois dans les affaires quotidiennes.

Ayant toujours à l’esprit cet objectif de mise en pratique, nous allons maintenant analyser l’effet de la Règle d’Or à travers l’incident suivant.

29 septembre

Le pouvoir de la prière

“Non,” dit l’avocat, “je ne vais pas plaider en votre faveur contre cet homme-là. Vous pouvez demander à un autre avocat de s’occuper de cette affaire ou vous pouvez retirer votre plainte. C’est comme vous voulez.”

“Vous pensez qu’il n’y a rien à gagner là-dessus ?”

“Vous pourriez probablement gagner quelque chose mais cet argent proviendrait de la vente de la petite maison où ce monsieur vit actuellement et qu’il appelle “chez lui” ! Mais, de toute façon, je ne veux plus me mêler à cette affaire.”

“Vous avez peur, n’est-ce pas ?”

“Pas du tout.”

“Je suppose que le monsieur a prié longuement pour qu’on le laisse tranquille ?”

“Oui, tout à fait.”

“Et vous avez cédé à ses prières ?”

“Oui.”

“Mais qu’est-ce que vous avez fait ?”

“Je crois que j’ai versé quelques larmes.”

“Et le vieux gars vous a prié longuement, vous dites ?”

“Non, je n’ai pas dit ça. Il ne m’a adressé aucun mot personnellement.”

“Alors, est-ce que je peux me permettre de vous demander à qui s’est-il adressé ?”

“À Dieu le Tout Puissant.”

“ Alors, il s’est mis à faire une prière, n’est-ce pas ?”

“Pas pour mon bénéfice en tout cas. Vous voyez, j’ai trouvé la petite maison assez facilement et j’ai frappé à la porte d’entrée qui était restée entrouverte, mais personne ne m’a entendu, alors je suis entré dans le petit couloir et j’ai vu, par une porte entrebâillée une chambre confortable et, étendue sur le lit entre des coussins, une vieille dame aux cheveux argentés, qui ressemblait à ma mère la dernière fois que je l’ai vue en vie. J’étais juste sur le point de frapper à la porte quand elle a dit : “Ça va, mon père, commencez ; je suis prête.”

Agenouillé à côté d’elle, il y avait un vieil homme aux cheveux blancs, encore plus âgé que son épouse ; alors je n’aurais jamais frappé à la porte pour rien au monde.

Il commença. D’abord, il rappela le fait qu’ils étaient toujours des enfants obéissants de Dieu et que peu importe les décisions qu’Il prendrait pour eux, ils ne devaient pas se révolter contre sa volonté.

Bien sûr, il serait très dur pour eux de devenir sans-abris à leur âge, surtout pour la pauvre femme qui était très malade et affaiblie. Si seulement un des garçons avait été épargné !

Ensuite, j’entendis la voix cassée du vieil homme et une main blanche sortit de la couverture et se posa doucement au-dessus de ses cheveux enneigés. Puis, il continua de répéter que rien d’autre – à part la perte de sa femme – ne pouvait être aussi douloureux que la perte de leurs 3 fils.

Mais il se consolait du fait que Dieu savait très bien que ce n’était pas de leur faute s’ils étaient menacés de quitter leur chère petite maison, ce qui signifiait qu’ils allaient devoir mendier et se loger dans un refuge pour les pauvres, un endroit qu’il aurait voulu éviter à tout prix si telle était la volonté de Dieu.

Puis, il cita une multitude de promesses relatives à la sécurité de ceux qui placent leur confiance en Dieu. En fait, ce fut la prière la plus ardente que j’aie jamais entendue. Enfin, il demanda la bénédiction de Dieu pour tous ceux qui étaient sur le point d’exiger la justice.

L’avocat continua plus humblement que jamais : “Et je crois que je préfère aller moi-même au refuge pour pauvres dès ce soir plutôt que me salir avec ce procès.”

“Vous avez peur d’aller à l’encontre de la prière du vieil homme, hein ?”

“Au nom de Dieu, mon cher, nous ne pourrons aller à l’encontre !” dit l’avocat. “Je vous dis qu’il a laissé l’affaire entre les mains de Dieu. Il a affirmé que nous sommes invités à faire connaître nos désirs à Dieu ; mais de toutes les plaidoiries que j’ai jamais entendues, celle-ci a été la meilleure. Vous savez, dans mon enfance, on m’a appris ce genre de choses. En tout cas, je me demande pourquoi je suis arrivé dans cette maison à ce moment précis pour entendre cette prière. Je l’ignore mais je préfère renoncer.”

L’influence de l’éducation reçue

“J’aurais préféré ne jamais entendre parler de cette histoire de prière”, dit le client gêné.

“Pourquoi ?”

“Parce que je veux l’argent que cet endroit pourrait m’apporter. Mais on m’a enseigné aussi la Bible quand j’étais jeune et je ne pourrais pas aller à l’encontre de ce que vous m’avez raconté. Ç’aurait été mieux si vous n’aviez pas entendu un seul mot de cette prière. D’habitude, je n’écoute même pas les pétitions qui ne me soient pas adressées directement.”

L’avocat sourit.

“Cher Monsieur, vous vous trompez encore. Cette pétition nous a été adressée à tous les deux. C’est Dieu Tout Puissant qui l’a voulu ainsi. Je me souviens que ma vieille mère avait l’habitude de chanter ‘Dieu agit de façon mystérieuse’.”

“Eh bien, ma mère chantait aussi ce même chant”, déclara le demandeur pendant qu’il retournait entre ses mains les documents de sa demande. “Vous pouvez appeler le vieil homme et sa femme demain matin si vous le voulez pour leur dire que l’affaire est résolue.”

“D’une façon mystérieuse”, ajouta l’avocat, souriant.

Il est impossible d’atteindre le succès sans l’aide de la prière

Ni cette leçon ni le cours dont elle fait partie n’est basé sur un recours aux sentiments émouvants, mais il est vrai que le succès, dans sa forme la plus haute et la plus noble, permet en fin de compte de considérer tous les rapports humains avec un sentiment d’émotion profonde, comme ce que cet avocat a ressenti quand il a entendu la prière du vieil homme.

Cette idée n’est peut-être plus à la mode mais d’une façon ou d’une autre je crois fermement que personne ne peut atteindre le succès dans sa forme la plus noble sans l’aide d’une prière sincère !

La prière est la clé qui permet d’ouvrir la porte secrète mentionnée dans la leçon sur la Pensée Précise.

En cette époque des affaires mondaines, quand la majorité des gens se concentrent sur l’accumulation de richesses ou sur la lutte pour la simple existence, on oublie facilement et presque naturellement le pouvoir de la prière fervente.

Je ne dis pas que vous devriez utiliser la prière comme un moyen de résoudre vos problèmes quotidiens immédiats. Non, je ne vais pas affirmer cela dans un cours destiné aux personnes qui sont à la recherche de la route vers le succès mesuré en euros ; mais je me permets de vous suggérer d’essayer la prière si les autres chemins ne vous ont pas mené au succès voulu.

25 octobre

Le miracle d’une chanson

Trente hommes aux yeux rouges et aux cheveux ébouriffés étaient alignés devant le juge du tribunal de police de San Francisco. C’était la compagnie matinale habituelle des ivrognes et des rebelles.

Certains d’entre eux étaient vieux et endurcis dans le vice ; d’autres restaient la tête baissée par honte. Quand le désordre momentané provoqué par l’arrivée des prisonniers fut calmé, une chose étrange se passa. Une voix puissante et claire, venue d’en bas se mit à chanter :

“Cette nuit pendant mon somme

J’ai fait un si beau rêve

Cette nuit !”

Cette nuit-là, pour eux tous, ç’avait été un cauchemar ou un ahurissement d’ivrognes. La chanson était un tel contraste à la réalité que tout le monde fut choqué par l’idée qu’elle suggérait.

“Je m’assis dans le vieux Jérusalem

Là-bas, a côté du Temple,” continua la chanson.

Le juge s’arrêta. Il eut un regard interrogateur. Un ancien membre d’une célèbre compagnie d’opéra, connue dans tout le pays, attendait d’être jugé pour contrefaçon. C’était lui qui chantait dans sa cellule.

Entre temps, la chanson continua et chaque homme de la ligne éprouva de l’émotion. Un ou deux se mirent à genoux. Un garçon à la fin de la ligne, après un effort désespéré pour garder son sang froid, adossé contre le mur, enterra son visage entre ses bras joints et sanglota :

“Ô mère, ô mère”

Ses sanglots perçaient le cœur de tous ceux qui les écoutaient et la chanson qui montait dans tout le tribunal se fondait dans le silence. Finalement, un homme protesta :

“Monsieur le Juge, dit-il, devons-nous nous soumettre à cela ? Nous sommes ici pour entendre nos peines prononcées, c’est tout.” Et il se mit à sangloter à son tour.

Il était impossible de continuer à traiter les affaires juridiques. Cependant, la Cour ne donna aucun ordre d’arrêter la chanson. Le sergent de police qui s’efforçait de garder les hommes dans la ligne fit un pas en arrière et se mit à attendre avec tous les autres. La chanson atteignit son point culminant :

“Jérusalem, Jérusalem !

Chante car la nuit s’envole !

Hosanna, dans le plus haut !

Hosanna, pour l’éternité !”

Les derniers mots résonnèrent dans une extase de la mélodie. Puis il y eut un silence. Le juge regarda le visage des hommes devant lui. Ils étaient tous touchés par la chanson. Chacun d’entre eux avait éprouvé une forte émotion.

Il n’appela pas les accusés séparément, il leur adressa quelques conseils bienveillants, après quoi, il les renvoya tous.

Personne ne fut condamné à une amende ni envoyé à la maison de correction ce matin-là. La chanson fut plus efficace que n’importe quelle peine.

Un beau geste semé par ailleurs N’est que trop simple à faireMais si votre penchant est franc Vous récolterez le bonheur.

Prenez une attitude active envers la Règle d’Or

Vous avez lu l’histoire d’un avocat et d’un juge qui ont appliqué la Règle d’Or. Dans ces 2 incidents courants de la vie quotidienne, vous avez pu voir comment fonctionne la Règle d’Or quand on l’applique.

Une attitude passive envers la Règle d’Or ne donnera aucun résultat. Il ne suffit pas simplement de croire en cette philosophie, il faut également l’appliquer dans vos rapports avec les autres. Si vous voulez obtenir des résultats, vous devez prendre une attitude active envers la Règle d’Or. Une simple croyance en sa véracité ne vous mènera nulle part.

Cela ne servira à rien non plus de proclamer au monde entier que vous croyez en la Règle d’Or alors que vos actions ne sont pas du tout en harmonie avec vos déclarations.

Autrement dit, vous ne gagnerez rien en faisant semblant de pratiquer la Règle d’Or alors qu’au fond, vous utilisez cette loi universelle dans le seul but de dissimuler votre nature avare et égoïste. Ne vous faites pas d’illusions. Même la personne la plus ignorante “flairera” votre vraie nature.

“Le caractère humain se manifeste toujours tout seul. Il est impossible de le cacher. Il hait l’obscurité et se précipite vers la lumière…”

J’ai entendu un conseiller juridique chevronné dire qu’il n’a jamais craint la conséquence de la plaidoirie d’un avocat qui n’est pas sincèrement convaincu de l’innocence de son client. Pourtant, si lui-même n’en est pas sûr, les membres du jury le sentiront malgré ses protestations et seront certainement influencés par ses doutes.

C’est par cette même loi que n’importe quel type d’œuvre d’art nous plonge dans le même état d’esprit que l’artiste au moment où il l’a créée.

Nous ne pouvons pas exprimer adéquatement les choses auxquelles nous ne croyons pas réellement, bien que nous répétions souvent les mêmes mots.

Swedenborg a affiché la même conviction lorsqu’il a décrit un groupe de personnes dans le monde spirituel s’efforçant vainement d’articuler une proposition à laquelle elles n’étaient même pas convaincues ; mais elles n’y parvenaient pas même si elles tournaient et repliaient leurs lèvres, voire s’indignaient.

Nous sommes ce que nous méritons

“Un homme est ce qu’il mérite. Ce qu’il est s’imprime sur son visage, sur sa forme, sur sa fortune, en lettres claires que tout le monde peut lire, sauf lui-même… Si l’on ne vous soupçonne pas de faire quelque chose, ne le faites jamais. Un homme peut jouer le fou perdu dans un désert mais chaque grain de sable semblera le voir.” – Emerson.

C’est la loi sur laquelle la philosophie de la Règle d’Or est basée et à laquelle Emerson a fait référence dans la citation précédente. C’était cette même loi qu’il avait à l’esprit quand il écrivit ce qui suit :

“Chaque violation de la vérité est non seulement une sorte de suicide dans le menteur, mais est un coup à la santé de la société humaine. Le cours des évènements impose un prix destructif au mensonge le plus profitable. Donc, la franchise s’avère être la meilleure tactique, car elle invite à la sincérité, place les deux parties sur une bonne base et rend leur collaboration aimable. Faites confiance aux autres et ils se montreront sincères avec vous. Traitez-les bien et ils se sentiront importants bien qu’ils fassent une exception en votre faveur à toutes leurs règles de commerce.”

5 novembre 2010

Douez vos pensées d’une puissance créatrice

La philosophie de la Règle d’Or est fondée sur une loi que personne ne peut enfreindre. Cette loi est la même que celle décrite dans la leçon sur la Pensée Précise, à travers laquelle les pensées personnelles se transforment en une réalité qui correspond exactement à la nature de ces pensées.

“Lorsque nous nous accordons pleinement à la puissance créatrice de notre pensée, nous pourrons atteindre nos objectifs soit par nos propres efforts, soit aux dépens des autres. Mais puisque nous partons de l’hypothèse que nous pouvons réaliser ce que nous désirons, le moyen le plus simple pour y arriver est d’utiliser nos propres efforts. Et comme la pensée n’a aucune limite, nous n’avons pas besoin de faire un gros effort. Ceux qui veulent trouver leur propre chemin de cette manière devraient arriver à bannir la discorde, la pauvreté, la maladie et la tristesse de cette Terre.”

“C’est précisément sur cette supposition de la puissance créatrice de notre pensée que la Bible entière est fondée. Sinon, quel serait le sens du salut par la Foi ? La Foi est essentiellement une pensée. Par conséquent, tout appel à la foi en Dieu est un appel à la confiance en la puissance de notre propre pensée sur Dieu. “Qu’il vous soit fait selon votre foi.”, dit l’Ancien Testament. L’intégralité du livre n’est rien d’autre qu’une déclaration continue de la puissance créatrice de la Pensée.”

La coopération à la place de la compétition

“La loi de l’individualité de l’Homme est, donc, la Loi de la Liberté et elle est également l’Évangile de la paix ; car quand on comprend vraiment la loi de notre propre individualité, on voit que la même loi trouve son expression chez tout le monde. Par conséquent, nous allons estimer cette loi chez les autres exactement dans la même proportion que chez nous.

“Faire cela c’est suivre la Règle d’Or, c’est-à-dire traiter les autres comme on aimerait être traité soi-même. Et comme nous savons que la Loi de la Liberté chez nous-mêmes nécessite la libre utilisation de notre puissance créatrice, nous ne sommes plus incités à empiéter sur les droits des autres car nous pouvons satisfaire tous nos désirs en appliquant notre connaissance de cette loi.”

“À mesure qu’on comprend cela, la coopération prendra la place de la compétition, avec pour résultat la disparition de tous les motifs d’hostilité, que ce soit entre les individus, les classes ou les nations…”

(La citation précédente est extraite de l’œuvre Mystère et signification de la Bible, du feu Juge T. Troward, publié par Robert McBride & Company, New York City. Le juge Troward est l’auteur de plusieurs volumes intéressants, parmi lesquels The Edinburgh Lectures (Les conférences d’Edinburgh), qui est recommandé à tous les étudiants de ce cours.)……

15 novembre 2010

Il n’y a pas de succès sans bonheur

Si vous souhaitez savoir ce qui arrive à quelqu’un qui néglige totalement la loi sur laquelle est fondée la philosophie de la Règle d’Or, repérez une personne de votre entourage qui vit dans le seul but exclusif d’accumuler des richesses et qui n’a aucune scrupule de conscience quant à la manière utilisée pour atteindre son objectif.

Étudiez cette personne et vous verrez que son âme est dépourvue de chaleur humaine ; il n’y a aucune bonté dans ses mots et aucune bienveillance sur son visage. Il est devenu l’esclave de son propre désir de s’enrichir. Il est trop occupé pour pouvoir jouir de la vie et trop égoïste pour vouloir aider les autres à en jouir. Il marche, parle et respire mais il n’est qu’un robot humain. Et pourtant, nombreux sont ceux qui envient un tel homme et qui rêvent de pouvoir occuper sa position, croyant stupidement qu’il a atteint le succès.

Il ne peut jamais y avoir de succès sans bonheur et personne ne peut être heureux sans rendre les autres heureux. De plus, cet acte doit être volontaire et avoir comme seul but de mettre du soleil dans le coeur de ceux qui sont lourdement accablés par les fardeaux.

George D. Herron avait à l’esprit la loi sur laquelle la philosophie de la Règle d’Or est fondée quand il a affirmé :

“Nous avons beaucoup parlé de la confrérie à venir ; mais la confrérie a toujours été présente dans notre vie, bien avant qu’elle ne devienne un sentiment moderne et inspiré. Seulement, nous étions confrères dans l’esclavage et dans le tourment, dans l’ignorance et dans sa perdition, dans la maladie, la guerre et la misère, dans la prostitution et l’hypocrisie.

“Ce qui arrive à l’un d’entre nous arrivera tôt ou tard à nous tous. Nous avons toujours été inévitablement entraînés vers un destin commun. Le monde a constamment tendance à se mettre au niveau de l’individu inférieur ; et cet individu inférieur est le dirigeant réel du monde, il l’étreint à sa poitrine et l’entraîne dans sa mort.

“Vous ne le pensez pas mais c’est la vérité. Car s’il y avait un moyen qui permettrait à certains d’entre nous d’être libre sans dépendre des autres, d’avoir le paradis au lieu de l’enfer, d’échapper aux maladies, aux dangers, aux misères et aux besognes, alors notre monde serait en effet perdu et condamné.

“Mais puisque les gens n’ont jamais été capables de se dissocier des souffrances et des maux des autres, puisque l’histoire nous démontre clairement que nous ne pouvons échapper à la confrérie, puisque notre vie entière nous enseigne que nous devons constamment choisir entre la confrérie de la souffrance et la confrérie de la joie, il ne nous reste, donc, qu’à choisir la confrérie d’un monde coopératif, avec toutes les conséquences qui en découlent – les fruits de l’amour et de la liberté.

La guerre mondiale nous a conduits à une époque d’effort commun par lequel la loi du “vivre et laisser vivre” surgit comme une étoile brillante pour nous guider dans nos rapports avec les autres.

Ce grand appel universel pour un effort commun prend des formes diverses, parmi lesquelles Rotary Clubs, Kiwanis Clubs, Lions Clubs et de nombreux autres clubs de déjeuner qui réunissent des gens dans un esprit de relations amicales, car ces clubs marquent le début d’une époque de compétition amicale dans les affaires. La prochaine étape sera une alliance plus étroite entre tous ces clubs dans un esprit évident de coopération amicale.

La tentative de Woodrow Wilson et de ses contemporains d’établir la Ligue des Nations, suivie des efforts de Warren G. Harding de soutenir la même cause sous le nom de Tribunal International, ont marqué la première tentative dans l’histoire du monde de rendre la Règle d’Or efficace en tant que point de rencontre pour toutes les nations du monde.

On ne peut éviter le fait que le monde soit conscient de la vérité déclarée par George D. Herron : “Nous choisissons constamment entre la confrérie de la souffrance et la confrérie de la joie.”

La guerre mondiale nous a appris – ou plutôt nous a contraints – à admettre que si une partie du monde souffre, le monde entier en sera affecté. J’attire votre attention sur ces faits, non pas dans le but de vous faire un discours sur la morale mais pour que vous vous concentriez sur la loi fondamentale grâce à laquelle ces changements se sont produits.

Depuis plus de 4 000 ans, le monde a réfléchi à la philosophie de la Règle d’Or et cette réflexion est à présent mise en pratique pour le bénéfice de ceux qui l’ont appliquée.

Bien que l’étudiant de ce cours soit surtout intéressé par le succès matériel mesurable en euros, il semble quand même approprié de suggérer à tous ceux qui pourront en profiter de faire se conformer leur philosophie d’entreprise à ce changement radical vers la coopération qui se produit actuellement dans le monde entier.

Si vous saisissez la signification du formidable changement survenu dans le monde depuis la fin de la deuxième guerre mondiale, ainsi que le sens de tous ces clubs et d’autres rassemblements similaires qui réunissent hommes et femmes dans un esprit de coopération amicale, vous réaliserez certainement que c’est le moment propice pour en profiter en adoptant cet esprit de coopération amicale comme base de votre propre philosophie d’entreprise et professionnelle.

Autrement dit, il doit être évident pour tous ceux qui désirent penser correctement que ne pas choisir la Règle d’Or comme fondement de leur philosophie d’entreprise et professionnelle équivaut à un suicide économique……

9 décembre

L’honnêteté

Vous vous demandez peut-être pourquoi l’honnêteté n’a pas été mentionnée dans ce cours comme étant une condition préalable au succès, vous allez trouver la réponse dans cette leçon.

La philosophie de la Règle d’Or, si elle est correctement comprise et appliquée, rend impossible la malhonnêteté et toutes les autres qualités destructrices telles que l’égoïsme, l’avidité, la jalousie, l’hypocrisie, la haine et la méchanceté.

Lorsque vous appliquez la Règle d’Or, vous devenez en même temps le juge et le jugé – l’accusé et l’accusateur. Cela vous met dans une situation où l’honnêteté commence dans votre propre coeur, se manifeste en vous-même et s’étend vers les autres avec la même vigueur.

L’honnêteté basée sur la Règle d’Or n’est pas le type d’honnêteté qui ne reconnaît rien d’autre que l’opportunisme.

Il ne sert à rien d’être honnête si l’honnêteté devient la plus rentable des politiques, de peur de perdre un bon client, un client de valeur ou d’être condamné pour fraude par exemple.

Par contre, lorsque l’honnêteté entraîne une perte matérielle temporaire ou permanente, alors, elle devient un honneur porté au plus haut degré pour tous ceux qui la pratiquent et ceux-là sont récompensés convenablement : ils acquièrent la puissance de caractère et une bonne réputation.

Ceux qui comprennent et pratiquent la philosophie de la Règle d’Or sont toujours scrupuleusement honnêtes, parce qu’ils veulent être justes non seulement envers les autres mais aussi envers eux-mêmes. Ils comprennent la loi éternelle sur laquelle est fondée la Règle d’Or et savent qu’en l’appliquant, chaque pensée qu’ils émettent et chaque acte qu’ils effectuent auront leurs équivalences dans les faits ou les circonstances auxquels ils seront confrontés plus tard.

4.01.11 / La Règle d’Or renforce votre caractère

Ceux qui appliquent la Règle d’Or sont honnêtes car ils savent que l’honnêteté ajoute à leur propre caractère ce “quelque chose de vital” qui leur donne la vie et la puissance.

Ceux qui connaissent le principe de la Règle d’Or détruiraient rapidement leur propre vie s’ils traitaient les autres avec injustice car ils savent très bien que cela entraînera une série de conséquences désastreuses pour eux-mêmes : non seulement des souffrances physiques mais aussi la destruction de leur caractère et de leur réputation et par conséquent, ils n’atteindront jamais le succès.

La loi par laquelle la philosophie de la Règle d’Or fonctionne est la même que celle du principe de l’autosuggestion. À partir de cette déclaration, vous devriez être capable de faire une déduction d’une grande portée et d’une valeur inestimable.

Avant de continuer, examinez vos progrès dans la maîtrise de ce cours. Pour cela, analysez la déclaration citée ci-dessus et déterminez les suggestions qu’elle vous offre……

Les résultats de son application

Quel est l’intérêt pour vous de savoir que lorsque vous traitez les autres comme vous aimeriez être traité vous-même, ce qui représente la somme et la substance de la Règle d’Or, vous déclenchez, par l’intermédiaire d’une loi, une chaîne de conséquences qui atteignent les autres selon la nature de votre acte et, en même temps, vous mettez dans votre caractère, par l’intermédiaire de votre subconscient, les effets de ce même acte ?

Cette question suggère pratiquement la réponse, mais puisque je préfère que vous réfléchissiez vous-même à ce sujet essentiel, je vais reformuler la question :

Si tous vos actes – et même vos pensées – envers les autres, sont enregistrés dans votre subconscient à travers le principe de l’autosuggestion, ce qui fait que votre propre caractère est la reproduction exacte de vos pensées et de vos actes, vous rendez-vous compte à quel point il est important de veiller sur vos actes et vos pensées ?

Nous sommes à présent au cœur même de la vraie raison pour laquelle il faut traiter les autres comme nous aimerions qu’ils nous traitent, car il est évident que tout ce que nous faisons aux autres, nous le faisons à nous-mêmes.

Autrement dit, tout acte que vous commettez et toute pensée que vous émettez modifient votre propre caractère selon la nature de l’acte commis ou de la pensée émise, et votre caractère est une sorte de centre d’attraction magnétique qui attire vers vous les gens et les circonstances qui sont en harmonie avec.

Vous ne pouvez agir envers les autres sans créer auparavant dans votre propre pensée la nature de l’acte, et vous ne pouvez émettre une pensée sans fixer préalablement sa somme, sa substance et sa nature dans votre propre subconscient où elle devient une partie intégrante de votre caractère.

Il n’existe pas de défaite si ce n’est de l’intérieur. Il n’existe réellement aucune barrière insurmontable si ce n’est votre propre faiblesse naturelle quant au but poursuivi ( Emerson).

19 janvier / Les résultats de la pensée et de l’acte

Suivez ce principe simple et vous comprendrez pourquoi vous ne devez pas détester ou envier une autre personne. Vous comprendrez aussi pourquoi vous ne devez pas vous venger de ceux qui sont injustes envers vous. De même, vous comprendrez le commandement : “Rendez le bien pour le mal”.

Si vous comprenez la loi sur laquelle l’injonction de la Règle d’Or est basée, vous comprendrez également la loi qui unit éternellement l’humanité entière d’un lien unique d’amitié ; cette loi qui fait qu’il vous est impossible de blesser une autre personne, que ce soit par la pensée ou par l’acte, sans vous offenser vous-même ; et qui ajoute à votre caractère les résultats de chaque pensée et acte auxquels vous vous adonnez.

Si vous comprenez cette loi, vous admettrez certainement qu’à chaque fois que vous vous comportez mal, vous vous punissez. En revanche, pour tout acte de comportement constructif que vous effectuez, vous vous récompensez.

Riposte ou pardon ?

Il semble presque providentiel que j’ai subi la plus grave injustice de ma vie juste au moment où j’ai commencé cette leçon.

Cela a été une épreuve temporaire pour moi, néanmoins, ses dommages ont été insignifiants par rapport aux avantages que j’en ai tirés, car j’ai eu l’occasion de tester la fiabilité du principe sur lequel est fondée cette leçon.

Cette injustice m’a laissé 2 choix : soit “me venger” contre mon adversaire par la déposition d’une action civile auprès du tribunal et par une procédure de diffamation, soit exercer mon droit de lui pardonner.

Le premier choix m’aurait apporté une somme d’argent importante en plus de la satisfaction qu’on éprouve quand on vainc et punit un ennemi.

L’autre choix m’aurait apporté la dignité de ceux qui ont passé l’épreuve avec succès et qui ont découvert qu’ils ont évolué jusqu’au point où ils peuvent répéter la Prière du Seigneur “Notre Père” et y croire !

J’ai choisi cette deuxième option. Je l’ai fait malgré les recommandations de mes amis proches de “me venger” et malgré l’offre d’un grand avocat de s’occuper gratuitement de ma “vengeance”.

L’avocat m’a proposé de faire l’impossible, c’est la raison pour laquelle personne ne peut défendre quelqu’un gratuitement. Les paiements ne sont pas toujours de nature monétaire, il est aussi possible de payer par d’autres moyens, qui, finalement s’avèrent plus chers que l’argent.

J’aurais perdu mon temps si je m’étais mis à expliquer à quelqu’un qui n’est pas familier avec la loi sur laquelle est fondée la Règle d’Or pourquoi j’ai refusé de riposter à cet ennemi. Ç’aurait été comme si on avait exposé la loi de la gravitation à un singe.

Si vous comprenez cette loi, vous comprendrez aussi pourquoi j’ai choisi de pardonner à mon ennemi….

9 février / Pardonnez à vos ennemis

La prière “Notre Père” nous conseille de pardonner à nos ennemis, mais, les gens ne suivront pas ce conseil tant qu’ils ne comprennent pas la loi sur laquelle il est fondé.

En fait, il est basé sur la même loi que celle de la Règle d’Or. C’est sur cette même loi – selon laquelle nous devons inévitablement récolter ce que nous avons semé – que cette leçon est basée entièrement. Nous ne pouvons échapper à cette loi et, d’ailleurs, il n’y a aucune raison de craindre ses conséquences si nous évitons d’émettre des pensées nuisibles ou d’accomplir des actions destructrices.

Pour décrire plus concrètement cette loi, nous allons la présenter sous la forme d’un code d’éthiques afin que tous ceux qui désirent suivre à la lettre la recommandation de la Règle d’Or puissent l’adopter convenablement.

MON CODE D’ÉTHIQUES

1. Je crois en la Règle d’Or comme étant la base de toute conduite humaine. Je ne ferai jamais aux autres ce que je n’aimerais pas qu’on me fasse.

2. Je serai honnête, jusque dans les moindres détails, dans tous mes rapports avec les autres, non seulement grâce à mon désir de l’être mais aussi pour imprimer l’idée d’honnêteté dans mon subconscient afin d’ajouter cette qualité essentielle à mon propre caractère.

3. Je pardonnerai à tous ceux qui seront injustes envers moi, sans juger s’ils le méritent ou non, car je comprends que le pardon renforce mon propre caractère et efface de mon subconscient les effets de mes propres erreurs.

4. Je serai toujours juste, généreux et honnête avec les autres, même si je sais que mes actions passeront inaperçues, car je comprends et j’ai l’intention d’appliquer la loi par laquelle mon propre caractère est la somme totale de mes propres faits et gestes.

5. Au lieu de passer mon temps à découvrir et à exposer les faiblesses et les défauts des autres, il est plus utile pour moi de consacrer ce temps à découvrir et à corriger mes propres faiblesses et défauts.

6. Je ne dénigrerai personne, bien que je considère que cette réaction est justifiée, car je ne veux transmettre aucune suggestion destructive à mon subconscient.

7. Je reconnais la puissance de la Pensée comme étant un canal de transmission unissant mon cerveau à l’océan universel de la vie. C’est pourquoi, je ne lancerai aucune pensée destructrice à l’océan, pour éviter de polluer les esprits des autres.

8. Je combattrai la tendance commune de l’humanité vers la haine, la jalousie, l’égoïsme, la méchanceté, le pessimisme, le doute et la peur ; car je crois que ceux-là représentent les grains à partir desquels le monde récolte la plupart de ses ennuis.

9. Quand mon esprit n’est pas occupé par des pensées qui tendent vers la réalisation de mon objectif principal dans la vie, je le remplirai volontairement de pensées de courage et de confiance en soi, de bonne volonté envers les autres, de foi et de bonté, de loyauté, d’amour de la vérité et de la justice, car je crois que ce sont ces grains qui permettront au monde de récolter de la croissance progressive.

10. Je comprends qu’il ne sert à rien de croire passivement à la philosophie de la Règle d’Or. C’est pourquoi, je mettrai en pratique de manière active la loi universelle du bien dans tous mes rapports avec les autres.

11. Je comprends la loi par l’application de laquelle mon propre caractère se développe à partir de mes propres actes et pensées. C’est pourquoi, je veillerai soigneusement sur tout ce qui entre dans son développement.

12. Puisque j’ai réalisé que le bonheur durable vient seulement en aidant les autres à être heureux et que toutes les bonnes actions sont récompensées, même indirectement, je ferai de mon mieux pour aider les autres quand et où j’aurai l’occasion de le faire.

Vous avez remarqué de nombreuses références à Emerson dans ce cours. Tous les étudiants de ce cours devraient posséder un exemplaire des Essais d’Emerson et devraient faire au moins une lecture trimestrielle de son essai sur la Compensation. Remarquez quand vous lirez cet essai qu’il traite la même loi que celle sur laquelle la Règle d’Or est basée.

25 février /  Chargez votre subconscient d’effets positifs

Certains pensent que la philosophie de la Règle d’Or n’est rien de plus qu’une théorie et qu’elle n’est nullement liée à une loi immuable. Ils sont arrivés à cette conclusion à la suite de leur expérience personnelle avec laquelle ils ont rendu service aux autres sans bénéficier des récompenses en retour.

Combien de gens ont-ils rendu service aux autres sans être récompensés ni même appréciés ? J’ai eu une telle expérience plus d’une fois et je suis certain que j’en aurai encore d’autres dans le futur. Mais cela ne m’empêchera pas de continuer à rendre service aux autres.

Pourquoi ?

Parce que quand je rends service à quelqu’un ou quand je fais une bonne action, je stocke au fond de mon subconscient l’effet de mes efforts. On peut comparer cela au “chargement” d’une batterie électrique. Si j’accomplis un certain nombre de bonnes actions, je développerai un caractère dynamique et positif qui attirera vers moi des gens semblables.

VOUS n’avez pas rempli pleinement chaque tâche à moins que vous n’ayez rempli celle d’être agréable. 

Charles Buxton

La Loi de la compensation

Les gens que j’attire vers moi feront à leur tour de bonnes actions pour répondre aux services que j’ai rendus aux autres. Ainsi, la Loi de la Compensation équilibrera la balance de la justice à ma faveur et m’apportera les récompenses des services que j’ai rendus à travers une autre source tout à fait différente que celle utilisée au début.

Vous avez sûrement entendu dire que tout vendeur doit d’abord arriver à vendre son propre produit à lui-même. Cela signifie que, si lui-même n’est pas convaincu des avantages et de la qualité de son produit, alors, il ne sera jamais capable de convaincre les autres.

Là encore, nous avons affaire à cette même Loi de l’Attraction. Nous savons très bien que l’enthousiasme est contagieux et, donc, un vendeur qui fait preuve d’enthousiasme envers son produit éveillera un intérêt similaire dans l’esprit de ses potentiels clients.

Vous pouvez comprendre cette loi très facilement en vous considérant comme une sorte d’aimant humain qui attire les gens dont le caractère se trouve en harmonie avec le vôtre. Retenez cela dans votre esprit.

Gardez à l’esprit également le fait que c’est vous qui construisez cet aimant. Aussi, vous pouvez changer sa nature de sorte qu’il correspondre à l’idéal que vous souhaitez suivre.

Et, surtout, le point le plus important que vous devez vous rappeler est le fait que ce processus entier se produit par l’intermédiaire de la pensée !

Votre caractère est la somme totale de vos pensées et de vos actions ! Cette vérité a été mentionnée plusieurs fois dans ce cours.

En raison de cette grande vérité, il est impossible que vous rendiez un service utile aux autres ou que vous fassiez de bonnes actions sans en tirer des bénéfices. D’ailleurs, il est impossible que ceux qui se livrent à une mauvaise action ou qui émettent une pensée destructrice ne soient pénalisés et forcés à perdre une partie correspondante de leur propre pouvoir.

2 juin /Développez une personnalité dynamique

La pensée positive développe une personnalité dynamique tandis que la pensée négative développe une personnalité d’une nature opposée.

Dans cette leçon et dans d’autres leçons de ce cours, nous vous donnons des instructions précises quant à la méthode exacte de développer votre personnalité par la pensée positive.

Ces instructions sont détaillées dans la leçon, sur la Confiance en soi. Dans cette leçon, vous trouvez une formule très exacte à suivre. Toutes les formules présentées dans ce cours ont pour but de vous aider à diriger consciemment le pouvoir de vos pensées afin de développer une personnalité qui attirera vers vous ceux qui pourront vous aider à atteindre vos objectifs.

Il est certain que vos actes hostiles ou durs envers les autres se retourneront finalement contre vous. Ce sera une rétorsion irréversible et immédiate. De même, il est certain que vous pourrez accomplir plus de choses si vous traitez les autres si bien qu’ils veuillent coopérer avec vous.

Si vous maîtrisez la leçon sur l’Autocontrôle, vous comprendrez comment inciter d’autres personnes à agir envers vous selon vos désirs, par l’intermédiaire de votre propre attitude envers eux.

Œil pour œil et dent pour dent

La loi “œil pour œil, dent pour dent” est fondée sur la même loi que la Règle d’Or. Ce n’est rien d’autre que la loi du talion que nous connaissons tous parfaitement. Même la personne la plus égoïste agit selon cette loi, car elle n’y peut rien ! Si je dis du mal de quelqu’un, même si c’est la vérité, il n’aura certainement pas une bonne opinion de moi. En outre, il exercera probablement des représailles proportionnelles à mes actes. Mais, si je parle de ses vertus, il aura sûrement une bonne image de moi et quand l’occasion apparaît, il me rendra sans doute la pareille.

Ceux qui ignorent cette loi de l’attraction attirent constamment l’ennui, la peine et la haine de la part des autres à cause de leurs paroles irréfléchies et de leurs actes destructeurs.

Traitez les autres comme vous voudriez qu’ils vous traitent !

Nous avons entendu cette phrase des milliers de fois. Pourtant, combien d’entre nous comprennent la loi sur laquelle elle est fondée ?

Voici ce que ce commandement signifie :

Ne faites pas à autrui ce que vous n’aimez pas qu’on vous fasse et gardez à l’esprit le fait que la nature humaine a tendance à vous récompenser ou à vous punir selon vos actions.

C’est la dernière parution de cet ouvrage de Napoléon Hill.
Si vous avez aimé ce livre et que vous souhaitez en faire l’acquisition, celui-ci est disponible pour seulement 27 euros.
regarder le sommaire de la suite qui vous reste à lire en cliquant ICI


9 réactions sur « Les lois du succès »

  • Christina dit :

    Merci.
    Vérité très simple, mais qui fait ses preuves, et qu’il est voir de se voir rappeler de temps en temps.
    Plus difficile par contre à exécuter au niveau de la pensée… Cela demande beaucoup de sagesse et d’amour…

  • CHARLES dit :

    BONJOUR,

    DEPUIS NOTRE TENDRE ENFANCE ON NOUS A INCULQUE QUE LA VIE EST UN LONG COMBAT AU QUOTIDIEN .OR JE CROIS QUE NOUS AVONS
    MAL ETE EDUQUES . SI ON NOUS AVAIT SEME DANS NOTRE ESPRIT L’AMOUR , LA JOIE ,LA PAIX ET L’ABONDANCE EN TOUTES CHOSES , L’HUMANITE NE S’EN PORTERAIT QUE MIEUX .ET JE PENSE QUE NOUS SOMMES NOTRE PROPRE ENNEMI ,D’ABORD EN PENSEE ,PUIS EN ACTE . IL SUFFIT DE CHANGER LE MODE DE FONCTIONNEMENT DE LA PENSEE POUR FAIRE DES MIRACLES DANS NOTRE VIE .
    ON APPREND A MARCHER ,A LIRE , A ECRIRE …..MAIS ON NE NOUS APPREND PAS A PENSER CONSTRUCTIVEMENT .JE CROIS EN L’AMOUR ET EN LA VIE ET J’ESSAIE D’APPRECIER CHAQUE JOUR LES PETITS DETAILS QUI ILLUMINENT MON CHEMIN .

  • simone grozellier dit :

    Bonsoir,

    J’ai beau inscrite mon code d’accès mais je n’arrive pas à lire la suite !!!!

    Merci de m’indiquer la marche à suivre !

    Simone

    • Bonjour,
      Peut-être avez-vous mal entré votre code tayatha22OM

      Faite un copier collé du code puis collé le dans l’espace prévu sur le site à droite, cliquez ensuite sur entrer. Vous devriez voir tout l’article.
      Le code est juste je viens de l’essayer.

      Amicalement
      Georges

  • Régis dit :

    N’oublions pas l’éducation reçue pour pouvoir mieux la remettre en cause quand il y a lieu.
    Prenons conscience des excès ou des manques qui nous ont été formulés comme normaux, ce que, avec nos petites têtes, avons accepté pour argent comptant…
    L’idéal n’est pas de les renier ou de les contredire, mais juste d’en être conscient pour pouvoir mieux les relativiser ou les grandir encore plus et, ainsi, se faire ses propres lois qui s’appuient sur du concret ou sur un objectif ou sur un résultat pour les montrer en toute transparence…

  • patricia dit :

    Bonsoir, je comprend très bien, la loi qui dit ne fait pas aux autres ce que tu n’aimerais pas qu’ont te fasse, mais la pratiquer, mais la pratiquer j’aimerais plus de précisions cordialement patricia

  • Elise dit :

    Bonjour j’ai et la loi m’a émerveillé je vous remercie et je crois que à partir de maintenant je me contrôlerai et je tâcherai d’apprendre ces bonnes choses à mon entourage. je suis très contente de vous lire

  • KOEGLER dit :

    Loi divine à s’appliquer… Tout un programme de vie
    pour devenir « sage »! Si simple et pourtant il faut du temps pour le devenir…
    Il en est de même dans le choix aussi minime soit-il, pour s’imprégner de telle diffusion cinématographique(ex:films de violence…)ou de telle autre élevant son esprit.
    Le choix est constant à tout moment de sa journée…
    Contrôle de soi!
    Merci à toi de diffuser largement ce message, de nous le rappeler en ces temps de crise…
    Amicalement
    Marie-Anne

  • Laisser une réponse

    CommentLuv badge

    Ce blog est dofollow ! 

    over-blog.com

    Derniers articles

    Nuage de tags

    abondance affection amour altruiste attitude positive bien-être bonheur bouddha Christian Godefroy chèque d'abondance Comment méditer comment résoudre nos problèmes quotidiens communication compliment agréable compliment sincère confiance de soi confiance en soi confiance en soi enfant conseils pour bien s'entendre dépendance affective estime de soi estime de soie estime de soi psychologie gratitude huiles essentielles identité ultime instant présent la motivation la solitude le bonheur loi de l'attraction manager manque confiance en soi manque de confiance en soi moment present méditation optimiste paix intérieure pensée positive pensées positives principe philosophique psychotherapie relaxation remède contre la douleur stress transformer votre vie

    Meta

    Blog attitude positive , Transformez votre négativité Découvrez Les Secrets pour Transformer Votre vie Grâce à la Pensée Positive et à la Loi de l'Attraction.

    Copyright © Blog attitude positive 2010.

    Boosté par WP-Avalanche
    %d blogueurs aiment cette page :